Grossesse nerveuse : qu’est-ce que c’est que ce truc ?

La grossesse nerveuse : qu’est-ce que c’est ? D’où ça vient ?

la grossesse nerveuse

Des symptômes de grossesse nerveuse ?

Avoir un enfant est le rêve de la plupart des femmes. C’est un réel bonheur pour une future maman de porter en son sein un enfant, de le sentir se développer jusqu’à l’accouchement.

Cependant, toutes les femmes n’ont pas ce privilège pour diverses raisons. Au nombre de ces raisons, il y a l’infertilité, une malformation morphologique, pour ne citer que ceux-là. D’autres fois, malgré la fertilité certaines femmes n’arrivent pas à concevoir. Cette envie de tomber enceinte, quand elle tarde à s’assouvir créent chez la femme plusieurs maux tels que la grossesse nerveuse.

La grossesse nerveuse : définition

Le pseudocyesis connu sous le nom de grossesse nerveuse ou de grossesse virtuelle est une maladie qui touche les femmes. On la reconnait quand une femme présente des symptômes semblables à ceux d’une grossesse sans être réellement enceinte. C’est un trouble psychique qui touche généralement les jeunes filles, les jeunes femmes et de rares fois les femmes d’âge mûr. Les femmes atteintes de cette maladie sont convaincues d’être enceintes malgré les preuves cliniques du contraire.

Les causes d’une grossesse nerveuse.

La grossesse nerveuse provient de troubles psychologiques chez la femme. Il y a chez certaines femmes qui a un désir trop grand de tomber enceinte. Ce désir crée chez ces femmes des troubles psychiques qui influencent leurs hormones créant ainsi les symptômes d’une vraie grossesse. Par contre, d’autres femmes ont une peur phobique de tomber enceintes.

Ceci, crée chez elles une angoisse terrible qui provoque des déséquilibres hormonaux qui perturbent l’ovulation. Dans d’autres cas, il nait chez certaines femmes proches de la quarantaine ou de la cinquantaine qui n’ont pas encore conçu d’enfant un grand affolement. Cet affolement, provenant du fait qu’elles sont presque à la ménopause causent chez elles des déséquilibres psychiques pouvant induire une grossesse nerveuse. Force est de constater que l’état psychologique d’une femme peut l’amener à cet extrême.

Le docteur Amina Yamgnane Kirsch explique qu’ « au niveau de l’hypothalamus, la commande nerveuse va stopper les ordres transmis aux ovaires. » Comme nous l’explique ce docteur, les femmes atteintes de grossesse nerveuse ont des antécédents d’avortement, de fausses couches, de grossesse extra-utérine, d’IVG, des stress importants.

Ainsi, il ne suffit pas d’avoir des ovaires et un utérus qui fonctionnent bien pour avoir d’enfant explique le docteur Yamgnane, il faut également de bonnes fonctions psychiques.

Quelques sont symptômes ?

Il faut préciser que ces symptômes varient d’une femme à une autre. Toutes fois, on en observe un certain nombre qui est identique chez toutes les femmes. Au nombre de ces symptômes, nous avons des nausées le matin, les vomissements, l’absence de règles, la prise de poids, les seins douloureux, des spasmes qui signalent les mouvements du bébé, l’augmentation du volume de l’utérus et de la poitrine.

Tout ceci peut avoir un impact négatif sur la santé mentale de la femme souffrante. Cette maladie peut aussi cacher la présence d’un cancer de l’ovaire. Il convient alors de recourir au plus vite à un traitement médical.

Comment traiter une grossesse nerveuse ?

Tout d’abord, il convient de faire recours à un psychologue, à un psychiatre ou encore à un psychothérapeute pour retrouver une stabilité mentale. Celui-ci verra les causes psychiques qui font croire à la patiente qu’elle est enceinte. Il la soumettra à des séances qui ont pour but de la faire extérioriser ses ressentis. De cette façon, la patiente prendra conscience qu’elle n’est pas enceinte et de ce fait, las symptômes disparaitront.

Il est aussi indispensable de voir un gynécologue qui devra prescrire un traitement adéquat. La combinaison de ces deux traitements guérira la patiente et lui fera retrouver une morphologie correcte et une bonne santé mentale. Ainsi, la grossesse nerveuse ne sera plus qu’une histoire ancienne.