Quel est votre pourcentage de chances de tomber enceinte ? Pas toutes égales…

Quel est votre pourcentage de chance de tomber enceinte ?

Beaucoup de facteurs réunis permettent à la femme de tomber enceinte.

Avoir des rapports sexuels réguliers, adopter des positions sexuelles adéquates et harmonieuses, manger d’une façon saine et équilibrée, éviter le tabac et les boissons alcoolique, ainsi que le calcul correct de sa période de fertilité, fait augmenter les chances pour avoir un bébé, soumises à un pourcentage de chance de tomber enceinte, pour chaque cas ou méthode…

pourcentage chances de tomber enceinte

Quel est votre pourcentage de chances de tomber enceinte ?

Pourcentage de chance de tomber enceinte : des conditions favorables mais…

La femme peut avoir toutes les conditions favorables pour tomber enceinte: bonne qualité d’ovulation, des glaires cervicales et des spermatozoïdes, des rapports sexuels bien ciblés et réguliers etc…

Mais le pourcentage de chance de tomber enceinte se limite à 20%. Pour cela, il faut bien voir du côté des autres facteurs de l’âge, du cycle mensuel, du jour de l’ovulation, des moyens de contraception etc.

À noter que le progrès scientifique a beaucoup faciliter les choses qu’avant: en 1978, la première grossesse s’est située autour de l’âge de 24 ans, en atteignant l’année 2007 l’âge de 29 ans.

En outre, plus de 28000 femmes âgées de 40 ans ont eu la chance de tomber enceinte en 2007, contre 8 000 seulement en 1978. Et la technique de repérage de la période de la fertilité augmente les chances à 44%, par exemple. Ce pourcentage s’élève encore à 66% le jour d’ovulation.

Pourcentage de chance de tomber enceinte: l’important facteur de l’âge

Si la fertilité chez femmes atteint le top vers l’âge de 20 ans, en enregistrant une lente baisse dès l’âge de 30 ans jusqu’à 35 ans avant de chuter rapidement en avançant vers l’âge de 40 ans, le pourcentage de chance de tomber enceinte dans le délai de 12 mois varie selon l’âge de la femme: 75% à l’âge de 30 ans; 66% à l’âge de 35 ans et 44% seulement à l’âge de 40 ans.

Tandis que les taux des risques de fausses couches se stabilisent à 12% pour la tranche d’âge de 25 ans, leurs semblables augmentent à 20% pour la tranche de 37 ans et à 30% à partir de l’âge de 43 ans.

Du côté des hommes, on trouve que le top de la fertilité se situe autour de l’âge 30 et 34 ans. Après cette période la fertilité commence à baisser.

Pourcentage de chance de tomber enceinte : le facteur du cycle mensuel

Cela concerne les probabilités de tomber enceinte, indiquées par cycle mensuel. Ils peuvent atteindre les 25% pour une femme à l’âge de 25 ans. L’indicateur chute à 12% pour celle âgée de 35 ans. À 40 ans, le taux ne dépasse pas les 6%. Et après l’âge de 45 ans, la fertilité de la femme atteint le seuil du désespoir.

Les moyens de contraception et autres

 Les pilules d’une efficacité déclarée d’environ 99%, peuvent retarder de tomber enceinte un certain temps après la rupture. Cela entre dans le cadre des effets néfastes des moyens de contraception. Et le préservatif n’empêche pas 14% des femmes de tomber enceinte.

gaelle

grossesse 1 : 25 ans C3 positif
ivg apres la naissance de bb 1 car naissance non desiree
grossesse 2 ; 28 ans C2positif
ivg aussi a 21 ans pour un r

gaelle

bebe 1 C3
bebe 2 C2
25 et 28 ans
pronosctique à 32 ans?

Florence

39 ans passé
C 14 d’essai
Aucun +++

Et pourtant: câlins toujours le jour de l’ovulation, avant et après (repéré grâce aux test d’ovulation positifs), prise de vitamines, compléments, sport, alimentation saine, j’ai vu acupuncteur, homéopathe, ostéopathe, je prends aussi des plantes chinoises prescrites par une doctoresse chinoise…Courbes de température, monsieur prend aussi des vitamines spéciales pour la fertilité masculine!

Apparemment, j’ai lu ailleurs que le pourcentage de chances par cycle, qui est de 25% quand on est dans ces années de top fertilité, soit 20/25 ans, n’est plus que de 6 % par cycle à l’âge de 40 ans.

Moi, mes examens de bilan de fertilité ont révélé que ma réserve ovarienne était diminuée: nombre de follicules (11) au lieu de 20 normalement, et taux d’AMH en-dessous de 2, ce qui est un seuil de basse fertilité.
Le gynéco m’a dit qu’il n’y avait rien de catastrophique, que c’est normal que la fertilité baisse après 38 ans.
Mon compagnon a aussi un spermogramme « moyen » et nos 2 tests de hünher étaient négatifs, donc problème de spermato et glaire normale pour moi, mais bon.

Je commence la PMA en avril 2016 du coup.

aude

sa Ve dire quoi 40 pours an d’être enceinte

Comments are closed