Quel traitement pour tomber enceinte ?

Marre des medecins
et des medicaments ?
Vous pouvez tomber
enceinte naturellement!
La preuve ?
Paper Call Now
Logo Logo Play
Logo

Il n’y a pas plus merveilleux que de voir naître un beau bébé pour combler la vie de deux personnes qui s’aiment.

Et si certains couples ont eu le privilège d’avoir leur petit ange dès la première ou la deuxième tentative, nombreux ceux qui attendent encore l’heureux événement, de l’ordre de 80 % à 90 %, à cause du problème de l’infertilité concernant la femme, à l’homme ou les deux à la fois (selon les chiffres publiés par le ‘’Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français »).

traitement pour tomber enceinte

Y a-t-il un traitement pour tomber enceinte ?

 

Heureusement la science a connu un grand élan en inventant plusieurs solutions afin de motiver le processus de la fécondité. Le traitement pour tomber enceinte n’est plus donc une démarche compliquée malgré le coût très élevé des traitements pour certains cas difficiles…

Traitement pour tomber enceinte: les empêchements de la fertilité ou autres

Les problèmes de l’infertilité demeurent toujours liés à l’un des facteurs physiologiques, psychologiques ou les deux à la fois.

Les plus fréquents concernent la qualité des spermatozoïdes masculins, l’ovulation féminine, les voies génitales chez le couple, l’incompatibilité du sperme avec le milieu génital de la femme, l’environnement émotionnel au travail et à la maison (stress, dépression…), le type de l’alimentation, l’obésité, la prise de médicaments et drogues ainsi que l’alcoolisme ou tabagisme…

Traitement pour tomber enceinte: conseils généraux

Rien ne garantit l’efficacité de ces conseils à 100%, même s’ils ont pu montrer leurs preuves dans plusieurs cas, et cela est dû à la diversité des causes et circonstances liées au sujet. Il faut d’abord bien se renseigner sur son cas pour essayer ensuite le remède adéquat. Parmi les quelques conseils donnés dans ce cadre, avant de faire recoure aux grandes et coûteuses solutions médicales, on trouve :

  • trouver l’équilibre psychique et physique concernant les niveaux émotionnels et alimentaires pour favoriser le climat d’une bonne fécondation. Ça veut dire adopter l’équilibre dans les deux niveaux, en s’éloignant des mauvaises émotions (montée des tensions, dépressions et stress), ainsi qu’une alimentation saine et riche en vitamines et minéraux, et surtout ne pas oublier d’exercer un peu du sport ;
  • prendre des suppléments alimentaires sur conseil de son médecin ;
  • adopter le calme et ne pas s’inquiéter pour le retard de la grossesse. Prenez même des vacances pour revivre une nouvelle lune de miel ;
  • suivre son cycle d’ovulation pour détecter le meilleur moment pour passer à l’action ;
  • ne pas se précipiter au lit à titre de devoir conjugal en préparant le climat romantique et choisir les bons moments où le couple se trouve dans le top de sa forme.

Cela permet à l’homme notamment, de produire un grand nombre de spermatozoïdes sains et capables d’emporter la course vers les ovules (la moitié meurt dans cette rude épreuve de la fécondité)…

Tout cela représente un côté pratique et simple comme efficace traitement pour pouvoir tomber enceinte, tout en mettant l’accent sur l’efficacité de ces conseils dont plusieurs milliers des couples autour du monde ont pu recevoir l’heureuse nouvelle naturellement.

L’intervention médicale et quelques types de traitements

L’intervention médicale dans ce cadre, se fait progressivement du simple ou complexe et coûteux selon la nature des cas traités. La plus adoptée d’entre elles est l’assistance médicale à la procréation via les médicaments, intervention chirurgicale et enfin le recoure au FIV (Fécondation In Vitro).

Et les autres techniques pour favoriser la grossesse se répartissent entre :

  • une ovulation programmée via test urinaire pour déterminer le bon moment d’ovulation et la meilleure période pour faire des rapports sexuels;
  • une ovulation provoquée par stimulants hormonales;

Des prises du citrate de clomifène (sous forme de comprimés pour cinq jours, dès le 2ème et le 5ème jour des règles), ou des gonadotrophines nécessitant un suivi régulier via échographie et doses hormonales précises.

Autres exemples de traitements…

Le traitement homéopathique constitue aussi l’un des efficaces traitements pour motiver l’ovulation ou les spermatozoïdes, on prescrit par exemple divers traitements d’abord, pour les femmes qui souffrent d’un cycle perturbé :

cycle de près 28 jours : testosteron 15CH, 1 dose à J8 et une autre à J20, Progesteronum 5CH, 5 granules de J10 après les règles, Ovarinum 5Ch, 5 granules dès la fin des règles jusqu’aux suivantes, LHRH 15 CH, 5 granules chaque matin hors les moments des règles.

Pour motiver les spermatozoïdes chez hommes, on prescrit d’habitude le traitment suivant :

  • du Lycopodium 9CH, 5 granules matin et soir et du Gelsenium 9CH, 5 granules matin et soir.
  • Notant que l’utilisation des médicaments homéopathiques nécessite de prendre des précautions pour bien réussir la phase de la fertilité :
  • ne  pas toucher les granules avec les doigts, utilisez le bouchon du tube;

ne pas avaler directement les granules. Laissez- les fondre dans la bouche la plus longue durée possible. L’efficacité ici demeure dans le facteur de l’absorption et non dans la quantité des granules ;

  • ne pas prendre les granule durant les repas. Cela nécessite environs 30 min, avant ou 1h30 à 2h après le repas;
  • ne pas prendre les granules avec du café, du thé ou de la menthe. Il faut attendre que l’effet de ces boissons se dissipe.
Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers